Restauration d’un aqueduc communautaire en Colombie

La Fondation setec accompagne, dans le cadre sa campagne annuelle 2022 autour du thème de la Construction Durable en Amérique Latine, un projet de restauration de système hydraulique pour une communauté rurale de Colombie. Ce projet est rendu possible par l’implication des collaborateurs de la filiale locale du groupe setec, Gomez Cajaio, qui ont parrainé ce projet et vont participer à sa réalisation en partageant leurs compétences.

 

Le contexte

 

Située dans l’ensemble montagneux de la Montagne des Yariguies, au centre du département colombien de Santander, la municipalité de Guadalupe compte quelques 5 000 habitants.

A proximité de Guadalupe, réside la communauté de Quitasol, dont l’accès à l’eau dépend d’un aqueduc communautaire construit à l’initiative des leaders de la communauté il y a bientôt 50 ans. Cet aqueduc permet l’alimentation en eau potable depuis la rivière Magdalena et des centaines de personnes reposent sur son bon fonctionnement pour avoir accès à une eau potable et des services d’hygiènes primordiaux.

 

Communauté gérant son système hydraulique ©El Comun

L’aqueduc actuel, en utilisation depuis plus de 50 ans et autogéré par la communauté, ne parvient plus à répondre à ces besoins ; tout d’abord, car les différents éléments qui le composent ne sont plus en état de fonctionnement optimal (tuyaux, réservoirs…), mais aussi car la couverture de ce système hydraulique ne suffit plus au nombre de foyers établis à Quitasol, en augmentation depuis la construction de l’aqueduc.

L’association El Comun a proposé à la Fondation setec un projet de restauration de ce système hydraulique communautaire.

Le projet

 

Le projet consiste en la restauration de l’ensemble du système hydraulique, en remplaçant notamment des éléments endommagés tels que des tuyaux, et répond à des impératifs en ressources en eau pour les communautés locales afin d’améliorer les conditions de vie et d’hygiène. L’utilisation de l’aqueduc est en effet réservée à l’usage domestique. Il bénéficie ainsi directement à la population.

 

Travaux réalisés par la communauté ©El Comun

 

Il se déroulera en trois temps, à partir de la mi-février 2023 :

  • D’abord, lors d’un travail de terrain réalisé bénévolement par les ingénieurs de Gomez Cajiao qui vont réaliser une enquête topographique et une caractérisation des eaux.
  • Ensuite, seront réalisés un diagnostic et des conceptions détaillées, soit la compilation de l’analyse des données obtenues lors du travail de terrain, ainsi que la réalisation d’une étude hydrologique accompagnée de conceptions hydrauliques pour la rénovation de l’aqueduc.
  • Enfin, une phase de construction qui sera réalisée par les membres de la communauté locale directement, permettra une montée en compétences directe et une valorisation économique de leur activité dans ce projet. Plusieurs membres de la communauté disposent d’habilités à la construction qui seront valorisées, et cette approche permettra à la communauté de poursuivre son auto-gestion de l’aqueduc, telle qu’en place depuis des années.

Les différentes étapes du projet sont étalées sur une période de 5 mois, la majorité du temps de travail correspondant aux travaux à réaliser pour la restauration du système hydraulique.

 

La construction durable

 

La restauration des infrastructures hydrauliques de l’aqueduc s’inscrit dans la thématique de la construction durable en permettant de ne pas avoir à construire un nouveau système pour subvenir aux besoins en eau de la communauté de Quitasol.

En effet, la restauration des tuyaux actuels permettra la mise en place d’un projet net zéro déforestation, dans une région où l’équilibre de l’écosystème forestier est primordial pour la population locale.

De plus, la restauration des systèmes hydrauliques permet une meilleure efficacité et une réduction des pertes en eau au fil de son acheminement.